Panurge
Actualités de la recherche autour de la Renaissance

Accueil > Actualités > Programmes des manifestations > La réception des Vite de Giorgio Vasari en Europe (XVIe-XVIIIe (...)

La réception des Vite de Giorgio Vasari en Europe (XVIe-XVIIIe siècles).

Paris, 27-29 octobre 2011 (INHA).

vendredi 19 août 2011, par Guillaume Berthon

Colloque international organisé les jeudi 27, vendredi 28, samedi 29 octobre 2011 à Paris, de 9h30 à 18h30, à l’Institut National d’Histoire de l’Art, salle Vasari (6 rue des Petits-Champs 75002 Paris) par Corinne LUCAS-FIORATO (Université Paris 3 Sorbonne-Nouvelle, CIRRI/LECEMO) et Pascale DUBUS (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne).

À l’occasion du cinq centième anniversaire de la naissance de Giorgio Vasari, on se propose d’étudier la réception et la fortune critique en Europe des Vite de’ più eccellenti pittori, scultori e architettori, à partir de la seconde moitié du XVIe siècle jusqu’au XVIIIe siècle (éditions de 1550 et de 1568).

Il s’agira d’explorer l’avènement de l’historiographie de l’art dans la littérature artistique immédiatement postérieure à la première, puis à la seconde édition des Vite. Comment la démarche de Vasari fut-elle été accueillie ? Quels auteurs s’en sont inspirés et dans quels buts ? Pourquoi et comment cette démarche a-t-elle été contestée ultérieurement, puis parfois récupérée positivement selon les pays et les contextes ?

L’examen de la réception des Vite emprunte plusieurs voies qu’il nous faudra explorer pour défricher ce terrain presque vierge. Parmi elles, on mentionnera Le Vite comme sources d’écrits anecdotiques, comme collections d’événements insolites dont les artistes sont les protagonistes, héros littéraires de formes narratives nouvelles. On se penchera ainsi sur le modèle et l’anti-modèle biographiques que constitue cette œuvre, et l’on enquêtera sur son héros principal, l’artiste. À l’autre extrême, les Vite engendrent des écrits théoriques (traités, dialogues, etc.) en tant que matrice d’un nouveau vocabulaire artistique dont on examinera les déclinaisons selon les temps et les lieux de réception. Une attention particulière sera réservée aux disputes qu’ont suscitées les Vite aux XVIIe et XVIIIe siècles, en relation avec les théories de l’art européennes.

On se penchera sur les recyclages historiographiques des Vite, en particulier sur les décalages temporels opérés par les différents pays européens, pour adapter avantageusement à leurs propres contextes locaux le schéma vasarien de la naissance et de l’évolution des arts européens.

Les modalités d’emprunts textuels des Vite dans différents pays d’Europe seront étudiées : de la citation au plagiat, en passant par la paraphrase, la transposition commentée dans une autre langue, qui aboutiront à la traduction proprement dite, assumée comme telle, en France, Angleterre et ailleurs à la toute fin du XVIIIe siècle.

On se propose également d’examiner la manière dont les rapports entre artiste et pouvoir, tels qu’ils furent rapportés par Vasari, sont infléchis : qu’il s’agisse des pouvoirs politique, religieux, ou culturel (Académies, Salons, etc.), ou bien des relations de l’artiste avec ses commanditaires. Enfin, l’évolution du statut de l’œuvre d’art et le « collectionnisme » pourront aussi constituer des axes de recherche.

Liste des participants :

Maria Giulia AURIGEMMA, Professeur, Université de Chieti ; Olivier BONFAIT, Professeur, Université de Bourgogne ; Antonino CALECA, Professeur, Université de Pise ; Lorenzo CARLETTI, docteur, Université de Pise ; Luciano CHELES, Professeur, Université de Poitiers ; Pierre CIVIL, Professeur, Université Paris 3 ; Ismène COTENSIN, Maître de conférences, Université Lyon 3 ; René DÉMORIS, Professeur, Université Paris 3 ; Frédérique DUBARD DE GAILLARBOIS, Professeur, Université Paris 4 ; Pascale DUBUS, Maître de conférences habilitée, Université Paris 1 ; Antonella FENECH, historienne de l’art, Université Paris 1 ; Florence FERRAN, Maître de conférences, Université de Cergy ; Daniela GALLO, Professeur, Université de Grenoble ; Cecilia HURLEY, Historienne de l’art, École du Louvre ; Pascal GRIENER, Professeur, Université de Neuchâtel ; Michel HOCHMANN, Directeur d’études, École Pratique des Hautes Études ; Étienne JOLLET, Professeur, Université Paris 1 ; Jérémie KOERING, Chercheur au CNRS, Centre André Chastel ; Élisabeth LAVEZZI, Professeur, Université Rennes 2 ; Corinne LUCAS FIORATO, Professeur, Université Paris 3 ; Aline MAGNIEN, Conservatrice au Musée Rodin ; Enrico MATTIODA, Professeur, Université de Turin ; Margherita MELANI, docteur, Université Sienne/Arezzo ; Colette NATIVEL, Maître de conférences habilitée, Université Paris 1 ; Giorgio PATRIZI, Professeur, Université du Molise ; Mario POZZI, Professeur, Université Turin ; Anna SCONZA, Maître de conférences, Université Paris 3 ; Stefania TULLIO CATALDO, Doctorante, Université Paris 3 ; Carlo VECCE, Professeur, Université Orientale de Naples.

Programme du colloque

Word - 122.5 ko
Cliquez pour consulter le programme du colloque

Les Actes du colloque paraîtront aux éditions DROZ à Genève.

P.-S.

Illustration : Portrait de Vasari inclus dans l’édition de 1568 des Vite (source : Wikimedia Commons).

Répondre à cet article

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © Équipe Panurge, à partir de Yves Costiou sous Licence GPL