Panurge
Actualités de la recherche autour de la Renaissance

Accueil > Recherches > Perspectives > Le livre comme objet. > Le livre comme objet. > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

Le livre comme objet.

22 mars 2008 14:31, par Guillaume Berthon

Bonjour,
Votre question est complexe. Je pense que l’affirmation de M. Lazard (je n’ai pas son livre sous les yeux) repose sur un passage des Essais, livre III, chapitre II (éd. P. Villey, PUF, p. 808-809 ; je modernise l’orthographe) : Nul n’a été prophète non seulement en sa maison, mais en son pays, dit l’expérience des histoires. De même aux choses de néant. Et en ce bas exemple se voit l’image des grands. En mon climat de Gascogne, on tient pour drôlerie de me voir imprimé. D’autant que la connaissance qu’on prend de moi s’éloigne de mon gîte, j’en vaux d’autant mieux. J’achète les imprimeurs en (...)

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Vous inscrire sur ce site

Vous avez demandé à intervenir sur un forum réservé aux visiteurs enregistrés.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © Équipe Panurge, à partir de Yves Costiou sous Licence GPL